L´est-indienne

Meilleures ventes

Déjà vus

Nos magasins

Nos magasins

La maison des échecs. Spécialiste en jeux de stratégie depuis 1981

PANCZYK, ILCZUK - Offbeat King's Indian Agrandir l'image

PANCZYK, ILCZUK - Offbeat King's Indian

0_1_2_3_14_3843

New product

Dans la floraison de monographies d'ouvertures que nous avons vécue ces deux ou trois dernières années (et qui a permis de ratrapper bien des retards et de combler bien des manques), il restait une grande oubliée : de l'Est-indienne, seule la variante fianchetto avait fait l'objet d'une étude récente - mais rien sur les lignes avec e4 depuis les deux volumes de Nunn sur la variante classique. Eh bien, ce manque criant commence à se combler : en attendant un Sämisch King's Indian annoncé prochainement chez Batsford, voici déjà cet Est-indienne hors des sentiers battus qui rendra bien des services aux soupirants de la belle. On y retrouvera les variantes 5.Cge2 (naguère traitée dans un Easy Guide) et 5.Fd3, le faussement inoffensif système Makogonov 5.h3 (qui avait fait l'objet d'un CD Chessbase) et surtout la très em...poisonnante variante Averbakh, cauchemar de tous les praticiens de l'Est-indienne. On pouvait avoir quelques craintes quand au style, car les auteurs de cet opus avaient commis l'an dernier un solide mais très indigeste Cambridge Springs chez Gambit - mais ils se sont évidemment pliés à la formule Everyman et, si le résultat n'est sans doute pas le plus brillant de la série, il est en tous cas lisible. Ce qui est l'essentiel.

Plus de détails

22,50 € TTC

En savoir plus

Dans la floraison de monographies d'ouvertures que nous avons vécue ces deux ou trois dernières années (et qui a permis de ratrapper bien des retards et de combler bien des manques), il restait une grande oubliée : de l'Est-indienne, seule la variante fianchetto avait fait l'objet d'une étude récente - mais rien sur les lignes avec e4 depuis les deux volumes de Nunn sur la variante classique. Eh bien, ce manque criant commence à se combler : en attendant un Sämisch King's Indian annoncé prochainement chez Batsford, voici déjà cet Est-indienne hors des sentiers battus qui rendra bien des services aux soupirants de la belle. On y retrouvera les variantes 5.Cge2 (naguère traitée dans un Easy Guide) et 5.Fd3, le faussement inoffensif système Makogonov 5.h3 (qui avait fait l'objet d'un CD Chessbase) et surtout la très em...poisonnante variante Averbakh, cauchemar de tous les praticiens de l'Est-indienne. On pouvait avoir quelques craintes quand au style, car les auteurs de cet opus avaient commis l'an dernier un solide mais très indigeste Cambridge Springs chez Gambit - mais ils se sont évidemment pliés à la formule Everyman et, si le résultat n'est sans doute pas le plus brillant de la série, il est en tous cas lisible. Ce qui est l'essentiel.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

PANCZYK, ILCZUK - Offbeat King's Indian

PANCZYK, ILCZUK - Offbeat King's Indian

Dans la floraison de monographies d'ouvertures que nous avons vécue ces deux ou trois dernières années (et qui a permis de ratrapper bien des retards et de combler bien des manques), il restait une grande oubliée : de l'Est-indienne, seule la variante fianchetto avait fait l'objet d'une étude récente - mais rien sur les lignes avec e4 depuis les deux volumes de Nunn sur la variante classique. Eh bien, ce manque criant commence à se combler : en attendant un Sämisch King's Indian annoncé prochainement chez Batsford, voici déjà cet Est-indienne hors des sentiers battus qui rendra bien des services aux soupirants de la belle. On y retrouvera les variantes 5.Cge2 (naguère traitée dans un Easy Guide) et 5.Fd3, le faussement inoffensif système Makogonov 5.h3 (qui avait fait l'objet d'un CD Chessbase) et surtout la très em...poisonnante variante Averbakh, cauchemar de tous les praticiens de l'Est-indienne. On pouvait avoir quelques craintes quand au style, car les auteurs de cet opus avaient commis l'an dernier un solide mais très indigeste Cambridge Springs chez Gambit - mais ils se sont évidemment pliés à la formule Everyman et, si le résultat n'est sans doute pas le plus brillant de la série, il est en tous cas lisible. Ce qui est l'essentiel.