Other open games

Top sellers

Viewed products

EMMS - Starting Out :Scotch Game View larger

EMMS - Starting Out :Scotch Game

0_1_2_3_4_4579

New product

Eh ben, mine de rien, voici la première monographie complète sur l'Ecossaise depuis un bon moment (note pour les distraits : le Scotch Game Explained de Gary Lane, paru il y a peu, n'est en fait qu'un semi-répertoire à l'usage des blancs - donc incomplet). C'est tout de même amusant que ce soit le série Starting out, originellement dévolue à la couverture en un seul volume des grands débuts (Sicilienne, Française, Est-indienne et autres Nimzo), qui en vienne à boucher les derniers rares trous de la vaste littérature consacrée aux ouvertures... Quoi qu'il en soit, cette parution n'est pas un luxe - car l'Ecossaise a connu ces dernières années un sensible regain de vogue et d'énergie, après plusieurs décennies dans l'ombre. L'éditeur nous rappelle opportunément que ce retour en grâce dût beaucoup à un champion aujourd'hui un peu oublié, mais qui eut son heure de gloire - un nommé Garry Kasparov. L'ouvrage démarre par un assez long exposé sur l'Ecossaise des quatre cavaliers, avant d'aborder les deux morceaux de résistance - 4...Cf6 5.Cxc6 (la complexe variante Mieses) et 4...Fc5, un dernier chapitre assez bref réglant leur compte en bloc à 4..Dh4 (piégeuse, mais quasi-réfutée à l'heure actuelle), 4...g6 et 4...Fb4+ (on pourra d'ailleurs trouver la place réservée à cette dernière ligne un peu chiche, du fait de sa relative vogue récente. Hormis cette petite critique, le livre est très bon, dans le style typique de la collection (John Emms n'en est pas à son premier essai en la matière). A conseiller donc sans réserve à tous ceux qui auraient à pratiquer l'objet, avec les blancs comme avec les noirs. Ben tiens, comme s'il y avait du choix, de toute façon...

More details

22,50 € tax incl.

Add to wishlist

More info

Eh ben, mine de rien, voici la première monographie complète sur l'Ecossaise depuis un bon moment (note pour les distraits : le Scotch Game Explained de Gary Lane, paru il y a peu, n'est en fait qu'un semi-répertoire à l'usage des blancs - donc incomplet). C'est tout de même amusant que ce soit le série Starting out, originellement dévolue à la couverture en un seul volume des grands débuts (Sicilienne, Française, Est-indienne et autres Nimzo), qui en vienne à boucher les derniers rares trous de la vaste littérature consacrée aux ouvertures... Quoi qu'il en soit, cette parution n'est pas un luxe - car l'Ecossaise a connu ces dernières années un sensible regain de vogue et d'énergie, après plusieurs décennies dans l'ombre. L'éditeur nous rappelle opportunément que ce retour en grâce dût beaucoup à un champion aujourd'hui un peu oublié, mais qui eut son heure de gloire - un nommé Garry Kasparov. L'ouvrage démarre par un assez long exposé sur l'Ecossaise des quatre cavaliers, avant d'aborder les deux morceaux de résistance - 4...Cf6 5.Cxc6 (la complexe variante Mieses) et 4...Fc5, un dernier chapitre assez bref réglant leur compte en bloc à 4..Dh4 (piégeuse, mais quasi-réfutée à l'heure actuelle), 4...g6 et 4...Fb4+ (on pourra d'ailleurs trouver la place réservée à cette dernière ligne un peu chiche, du fait de sa relative vogue récente. Hormis cette petite critique, le livre est très bon, dans le style typique de la collection (John Emms n'en est pas à son premier essai en la matière). A conseiller donc sans réserve à tous ceux qui auraient à pratiquer l'objet, avec les blancs comme avec les noirs. Ben tiens, comme s'il y avait du choix, de toute façon...

Reviews

No customer reviews for the moment.

Write a review

EMMS - Starting Out :Scotch Game

EMMS - Starting Out :Scotch Game

Eh ben, mine de rien, voici la première monographie complète sur l'Ecossaise depuis un bon moment (note pour les distraits : le Scotch Game Explained de Gary Lane, paru il y a peu, n'est en fait qu'un semi-répertoire à l'usage des blancs - donc incomplet). C'est tout de même amusant que ce soit le série Starting out, originellement dévolue à la couverture en un seul volume des grands débuts (Sicilienne, Française, Est-indienne et autres Nimzo), qui en vienne à boucher les derniers rares trous de la vaste littérature consacrée aux ouvertures... Quoi qu'il en soit, cette parution n'est pas un luxe - car l'Ecossaise a connu ces dernières années un sensible regain de vogue et d'énergie, après plusieurs décennies dans l'ombre. L'éditeur nous rappelle opportunément que ce retour en grâce dût beaucoup à un champion aujourd'hui un peu oublié, mais qui eut son heure de gloire - un nommé Garry Kasparov. L'ouvrage démarre par un assez long exposé sur l'Ecossaise des quatre cavaliers, avant d'aborder les deux morceaux de résistance - 4...Cf6 5.Cxc6 (la complexe variante Mieses) et 4...Fc5, un dernier chapitre assez bref réglant leur compte en bloc à 4..Dh4 (piégeuse, mais quasi-réfutée à l'heure actuelle), 4...g6 et 4...Fb4+ (on pourra d'ailleurs trouver la place réservée à cette dernière ligne un peu chiche, du fait de sa relative vogue récente. Hormis cette petite critique, le livre est très bon, dans le style typique de la collection (John Emms n'en est pas à son premier essai en la matière). A conseiller donc sans réserve à tous ceux qui auraient à pratiquer l'objet, avec les blancs comme avec les noirs. Ben tiens, comme s'il y avait du choix, de toute façon...